COMMUNIQUÉ DE MÉDECINS HOSPITALIERS

COMMUNIQUÉ DE MÉDECINS HOSPITALIERS

En notre qualité de médecins hospitaliers, nous observons depuis plusieurs semaines l’évolution du Covid-19 à l’échelle planétaire et dans notre pays.

À partir des mesures nécessaires de prévention prises par les pouvoirs publics pour limiter la propagation du virus, des « gestes barrières » préconisés et compte tenu des connaissances scientifiques disponibles, nous insistons sur le fait que chaque citoyen doit respecter scrupuleusement les recommandations énoncées.

Nous réitérons cet appel d’autant plus que nous avons constaté, notamment chez certains croyants, un certain scepticisme.

Nous rappelons que toutes les religions insistent sur la préservation de la vie humaine.

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et la Grande mosquée de Paris ont déjà appelé à la fermeture de toutes les mosquées de France et demandé aux fidèles de prier chez eux. De nombreuses mosquées ont accueilli favorablement cet appel en fermant leurs portes à compter du 15 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre.

Nous encourageons et soutenons ces décisions courageuses qui doivent être généralisées.

Par conséquent, nous rappelons qu’il est nécessaire d’annuler à la fois tous les offices religieux et toutes les cérémonies.

Les lieux de culte sont des endroits où ne peuvent s’opérer efficacement les distanciations sociales. Les fidèles – notamment lors de la prière de groupe des musulmans – sont accolés les uns aux autres.

Ces mesures de prévention qui visent, nous le rappelons, à éviter de mettre en danger la vie humaine, sont conformes à la lettre et à l’esprit de la religion musulmane.

Nous appelons donc au sens de la responsabilité chaque croyant qui doit s’impliquer pour aider la collectivité nationale à dépasser cette grave crise sanitaire.

Il est impératif d’appliquer ces gestes simples :

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, ne pas s’embrasser
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Si vous ressentez des symptômes et avez un doute sur leur nature, composez le 0800 130 000 qui est un numéro vert 24h/24h et 7j/7 pour des conseils.
  • L’appel au 15 doit être réservé aux demandes de secours (en cas de signes de détresse médicale)

Nous comptons sur le civisme et le sens des responsabilités de chacun qui permettent à fois de se protéger et de protéger les autres.

Paris, le 16 mars 2020

Signataires

– Pr Sadek Beloucif, Chef du Service d’Anesthésie-Réanimation, Hôpital Avicenne, Bobigny

– Dr Mohamed Salah Ben Ammar, Chef du Service d’Anesthésie-Réanimation, CHNO des Quinze-Vingts, Paris

– Pr Amine Benyamina, Université Paris Sud

– Dr Mourad Benyamina, Référent Réanimation des Brûlés, Hôpital Saint-Louis, Paris

– Dr Kader Chouahnia, Oncologue médical, CHU Avicenne, Bobigny

– Dr Khalil El Karoui, Service de Néphrologie et Transplantation, Hôpital Henri Mondor, Créteil

– Dr Taieb Ferradji, Médecin Pédopsychiatre,

– Pr Mohamed Ghannem, Chef de service de cardiologie, Président de l’Amicale des Médecins d’Origine Maghrébine de France

– Pr Alexandre Mebazaa, Chef du Département d’Anesthésie-Réanimation, Hôpitaux Universitaires Lariboisière-Saint-Louis, Paris

– Dr Mostafa Mokhtari, Responsable de l’unité de Réanimation Néonatale et Néonatologie, CHU de Bicêtre – Paris Saclay

– Dr Madjid Si Hocine, Référent du pôle gériatrique, Hôpital Saint Camille, Bry sur Marne

– Pr Faiez Zannad, Professeur Émérite, Thérapeutique et Cardiologue, Université de Lorraine

CFCM

Le Conseil français du culte musulman est une association française régie par la loi de 1901 qui a vocation à représenter le culte musulman en France auprès des instances étatiques pour les questions relatives à la pratique religieuse.

Next Post

Leçons et dispositions face au Covid-19

lun Mar 16 , 2020
Par Dr Tarik Abou Nour « Ne voient-ils pas qu’ils sont tentés (éprouvés) chaque année une ou deux fois et que jamais ils ne s’en repentent ni ne se s’en souviennent ? » sourate 9, verset 126. Le dernier Messager (paix et salut sur lui) nous annonce : « Ce que l’affaire du croyant est […]